Là où l’herbe est plus VERTE…

Là où l'herbe est plus VERTE...

Les chercheurs du LAAS  en collaboration avec les artistes proposent aux visiteurs plusieurs séances d’expérimentation participative qui permettent d’étudier les interactions croisées entre déplacements, communications au sein du groupe et informations lumineuses.
Avec des capacités de LECTURE développées dans le cadre scientifique de la plateforme SOUK (capture des positions à la manière d’un GPS) et des capacités d’ECRITURE libérées par les proto-vêtements monopixels  de PICTONIQUE,
il devient possible de réaliser une sorte d’ordinateur avec un groupe humain faisant image.

Là où l’herbe est plus verte... 2018
25 vestes monopixels
algorithmes répartis
Chargés de recherche au LAAS : Matthieu ROY,  Gilles TREDAN
Doctorant : Christophe BERTERO

dossier "Là où l'herbe est plus VERTE..."